Combien de temps dure une chaîne de vélo ?

Vous avez donc votre bicyclette depuis un certain temps déjà. Tu l’as juste roulé et BAM ! Ta chaîne se casse de nulle part. Qu’est-ce que ça veut dire ? Une chaîne de vélo n’est-elle pas censée durer à peu près jusqu’à ce que le vélo tombe en morceaux à cause de son âge ?

La réponse courte – non, ta chaîne n’est pas immortelle, et elle ne dure pas aussi longtemps que le vélo lui-même. Si vous êtes simplement venu pour savoir si une chaîne dure éternellement, vous pouvez arrêter de lire maintenant et continuer votre vie quotidienne. Si vous avez l’intention de prolonger la durée de vie de votre chaîne à l’avenir, ou si vous voulez simplement acquérir des connaissances plus générales sur les chaînes afin de pouvoir les utiliser lors de votre prochaine rencontre sociale, et ainsi obtenir le surnom de “gars des chaînes”, continuez à lire.

La durée de vie d’une chaîne de vélo

La durée de vie des chaînes de bicyclette varie en fonction de divers facteurs, notamment la fréquence et le type de conduite, ainsi que l’entretien de la chaîne. Si vous ne roulez pas souvent à vélo mais que vous entretenez bien votre chaîne, il est fort probable que celle-ci dure un bon nombre d’années avant de céder.

En revanche, si vous êtes un cycliste plus agressif et plus actif, un passionné de VTT par exemple, et que vous ne prenez pas soin de votre chaîne, celle-ci aura une durée de vie beaucoup plus courte.

En général, avec un bon entretien, vous ne devriez avoir besoin de remplacer votre chaîne que tous les 2000-3000 miles. Mais certains cyclistes peuvent constater que leur style de conduite les oblige à changer de chaîne tous les 500 miles.

Prolonger la durée de vie de votre chaîne à vélo

Maintenance générale

Lorsque vous essayez de prolonger la durée de vie de votre chaîne de vélo, il n’est pas surprenant que vous ayez besoin d’un entretien général. Deux choses essentielles doivent être faites si vous voulez bien faire cela : garder la chaîne lubrifiée et la nettoyer régulièrement.

En gardant votre chaîne lubrifiée, vous vous assurez qu’elle fonctionne bien pendant que vous roulez. Si vous la gardez aussi lubrifiée que possible, non seulement la chaîne vous semblera plus facile à conduire, mais elle ne sera pas trop sèche. Une chaîne sèche a tendance à se fragiliser, ce qui la rend plus susceptible de se briser qu’une chaîne bien lubrifiée.

Le nettoyage régulier de votre chaîne est recommandé à tout cavalier. Connaissez-vous le lubrifiant dont nous venons de parler ? Il peut avoir tendance à devenir un problème s’il est laissé trop longtemps. Nous savons que c’est un peu contrariant, vous l’avez si bien lubrifié et maintenant, après un certain temps, vous devez simplement l’enlever à nouveau.

Le problème avec la lubrification, c’est qu’elle peut devenir un peu épaisse et collante après un certain temps, ce qui signifie qu’il est plus difficile de pédaler et qu’il y a plus de pression sur votre chaîne. Si vous voulez que votre chaîne dure vraiment longtemps, nettoyez toute l’ancienne lubrification une, voire deux fois par mois. De plus, elle sera beaucoup plus belle fraîchement lubrifiée.

Style de conduite

Comme nous l’avons déjà mentionné, la façon dont vous roulez a un rôle important à jouer dans la durée de vie d’une chaîne. Cela ne s’applique pas seulement au type de conduite que vous faites (VTT ou vélo de route), mais aussi à la cadence à laquelle vous roulez. La cadence est en fait le nombre de fois que la manivelle (la partie du vélo qui entraîne la chaîne et qui est reliée aux pédales) tourne par minute.

Une cadence élevée, ou un rapport plus bas, exerce moins de pression sur la chaîne que si vous rouliez à une cadence faible, généralement un rapport élevé. Les vitesses supérieures allongent la chaîne et lui imposent plus de contraintes, ce qui réduit sa durée de vie. La prochaine fois que vous voudrez vous détendre un peu et ne pas pédaler, pensez à l’effet de la cadence et des vitesses sur la durée de vie de votre chaîne.