Fonctionnement du jet d’encre

L’impression par jet d’encre, comme l’impression laser, est une méthode sans impact.

Rendez-vous sur https://www.imprimante-photo-portable.fr pour retrouver les meilleurs choix d’imprimante photo portable.

L’encre est émise par les buses lorsqu’elles passent sur une variété de supports possibles, et le fonctionnement d’une imprimante à jet d’encre est facile à visualiser : de l’encre liquide de différentes couleurs est projetée sur le papier pour former une image. Une tête d’impression numérise la page en bandes horizontales, en utilisant un ensemble moteur pour la déplacer de gauche à droite et inversement, tandis qu’un autre ensemble moteur roule le papier par étapes verticales. Une bande de l’image est imprimée, puis le papier avance, prêt pour la bande suivante. Pour accélérer les choses, la tête d’impression n’imprime pas une seule rangée de pixels à chaque passage, mais une rangée verticale de pixels à la fois.

Sur les imprimantes à jet d’encre ordinaires, la tête d’impression met environ une demi-seconde pour imprimer une bande sur une page. Comme le papier A4 mesure environ 8,5 pouces de largeur et que les imprimantes à jet d’encre fonctionnent à un minimum de 300 dpi, cela signifie qu’il y a au moins 2 475 points sur la page. La tête d’impression dispose donc d’environ 1/5000ème de seconde pour répondre à la question de savoir si un point doit être imprimé ou non. À l’avenir, les progrès de la fabrication permettront de fabriquer des têtes d’impression plus grosses avec plus de buses tirant à des fréquences plus élevées, offrant des résolutions natives allant jusqu’à 1200 dpi et des vitesses d’impression proches de celles des imprimantes laser couleur actuelles (3 à 4ppm en couleur, 12 à 14ppm en monochrome).

Il existe plusieurs types de technologie jet d’encre, mais la plus courante est la technologie à la demande (DOD). Ceci fonctionne en projetant de petites gouttelettes d’encre sur le papier, à travers de minuscules buses : comme si on allumait et éteignait un tuyau d’arrosage 5 000 fois par seconde. La quantité d’encre projetée sur la page est déterminée par le logiciel du pilote qui détermine quelles buses lancent les gouttelettes et quand.