Plan de sécurité

Une fois que vous avez terminé votre évaluation des risques et que vous avez découvert des zones vulnérables, vous devez élaborer un plan de sécurité afin d’atténuer et de gérer les risques potentiels indiqués. Efforcez-vous d’élaborer le meilleur plan possible dans les limites de votre budget.

Tout comme l’évaluation des risques, le plan de sécurité est un processus continu. Si quelque chose se produit – un vol de voiture, par exemple – cela ne signifie pas que vous n’avez pas de défense/barrière contre cette menace particulière. Cela signifie toutefois que votre défense, quelle qu’elle soit, s’est avérée insuffisante.

Notez que même si laisser les choses telles quelles peut être moins coûteux, renforcer votre sécurité est sans aucun doute la bonne action à entreprendre. Si l’on tient compte des responsabilités et des autres éventualités en matière de sécurité, on peut éventuellement devoir accepter le fait que l’on obtient ce pour quoi on paie.

Aperçu

Le plan de sécurité, tout comme l’évaluation des risques, doit faire l’objet d’un document écrit. Une bonne façon de le faire est de suivre le format d’un manuel.

Un plan peut comprendre l’installation de caméras, l’éclairage, le contrôle d’accès, l’embauche de personnel de sécurité et bien d’autres actions.

La mission, l’organisation et les politiques du service de sécurité doivent également être décrites dans le plan.

Notez que la définition du département de sécurité doit être cohérente avec la mission et les politiques de votre entreprise, de la direction générale et des parties prenantes, en tant que conseiller juridique également.

Des décisions doivent être prises, par exemple si la sécurité doit être sous-traitée ou privatisée en interne, si la sécurité sera armée, si elle s’occupera des situations violentes, médicales ou de sauvetage.

Ressources en matière de sécurité

Une bonne façon de définir la posture de sécurité par rapport à la propriété est d’organiser et de définir les ressources à adopter dans les barrières :

1 – Barrière humaine

Le personnel de sécurité peut faire office de barrière de sécurité de plusieurs manières : patrouilles d’agents de sécurité, gardes à poste fixe, premiers intervenants médicaux, etc.

2 – Barrière technologique

Les caméras, le contrôle d’accès, les alarmes, la foudre et les logiciels d’intelligence artificielle (IA) sont des exemples de barrières technologiques.

3 – Obstacle physique

Les murs, les portes, les clôtures sont des exemples de barrières physiques.

La barrière humaine est la plus efficace, dès lors qu’elle permet une prise de décision intelligente et subjective et qu’elle peut couvrir diverses fonctions pour détecter, dissuader, nier, retarder et défendre votre propriété/organisation. La barrière humaine est cependant la plus coûteuse et est donc généralement remplacée par les deux autres barrières.